Composition

Le CCEK est un organisme tripartite composé de neuf membres dont trois nommés par l’Administration régionale Kativik (ARK), trois par le gouvernement du Québec et trois par le gouvernement du Canada. Ces membres peuvent être remplacés en tout temps à la discrétion de la partie responsable de leur nomination. Chaque membre a une voix, sous réserve des énoncés de l’article 23.5.4 de la CBJNQ, lesquels déterminent le type de participation en fonction des compétences : exclusivement provinciale, exclusivement fédérale, ou mixte.

Règles de régie interne du Comité consultatif de l’environnement Kativik

Présidence et vice-présidence

Mandaté pour une période d’une année, le président débute l’exercice de ses fonctions le 1er avril de chaque année et le termine le 31 mars de l’année suivante, conformément à l’article 23.5.5 de la CBJNQ. Pour l’année 2015-2016, la présidence est assumée par M. Michael Barrett, et la vice-présidence par Mme Laina Grey, tous deux nommés par l’Administration régionale Kativik.

Employés

Le secrétaire exécutif veille aujourd’hui à la gestion du secrétariat qui est sous la direction des membres du CCEK. Il est responsable du registre des décisions et des documents officiels du CCEK, de la préparation, des procès-verbaux et du suivi des réunions, de la rédaction de la correspondance officielle, des mémoires, des avis et du rapport annuel. En se tenant informé des événements touchant l’environnement et le milieu social, et en maintenant des contacts étroits avec les résidents de la région, le secrétaire exécutif permet au CCEK de jouer un plus grand rôle dans les divers dossiers régionaux, et favorise la représentation de ce dernier dans les réunions, ateliers et conférences qui ont lieu au Nunavik.

L’analyste en environnement pour le CCEK est responsable de l’examen des priorités environnementales selon une approche globale, préventive et proactive. Afin de respecter le régime de protection de l’environnement et du milieu social du Nunavik, il examine les politiques, les dispositions législatives ou règlementaires ainsi que la mise en œuvre de mesures environnementales ayant des répercussions sur le Nunavik. Il contribue au développement de relations étroites entre les membres du CCEK et divers intervenants régionaux, provinciaux et fédéraux. Il participe aux réunions, aux ateliers et aux conférences pertinentes au mandat du CCEK. Il fournit également de l’assistance technique au président, aux membres et au secrétaire exécutif dans la réalisation des tâches qui leur incombent.

Membres

Les membres du CCEK sont nommés à la discrétion de l’organisme qui les nomme. La composition du CCEK est actuellement la suivante :

Nommés par l’Administration régionale Kativik : M. Michael Barrett

M. Michael Barrett. Directeur associé du Service des ressources renouvelables, de l’environnement, du territoire et des parcs de l’ARK, M. Barrett joue depuis 35 ans un rôle actif au Nunavik. Il compte parmi ses réalisations la mise en œuvre du Programme d’aide aux Inuits pour leurs activités de chasse, de pêche et de piégeage, la mise en œuvre de dispositions de la CBJNQ relatives à l’environnement ainsi que la réalisation de divers programmes de protection de l’environnement. Titulaire d’un baccalauréat avec honneur en anthropologie, M. Barrett a été membre du CCEK de sa création à 1980, puis de 1999 à aujourd’hui. Il réside à Kuujjuaq.

Nommés par l’Administration régionale Kativik : Mme Laina Grey

Laina Grey is originally from Kangirsuk. She spent six years working for the Kativik Regional Government at their main office in Kuujjuaq. Ms. Grey was initially hired as an administrative technician and following a four management training program, served as the assistant director of the Renewable Resources Department. Ms. Grey presently lives in Montreal and since 2014, has worked for the Makivik Corporation in the Coordinator to the President Department. She was appointed to the KEAC in May 2016.

Nommés par l’Administration régionale Kativik : Mary Pilurtuut

Mary A. Pilurtuut a débuté sa carrière à titre de secrétaire-trésorière pour le village nordique de Kangiqsujuaq de 1995 à 2000, puis a été embauchée par l’ARK à titre de conseillère financière et administrative régionale de 2000 à 2005. Elle a ensuite été mairesse de Kangiqsujuaq de 2005 à 2012 ainsi que membre du Comité administratif de l’ARK. Mme Pilurtuut a également été nommée vice-présidente de l’ARK de 2012 à 2017. Elle est actuellement directrice du parc national des Pingualuit et adore voyager et passer du bon temps en plein air en famille à pêcher et à camper.

Nommés par le gouvernement du Québec : Mme Paule Halley

Docteure en droit, avocate et professeure à la Faculté de droit de l’Université Laval, Mme Halley est également titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit de l’environnement. Elle est membre du CCEK depuis 1999.

Nommés par le gouvernement du Québec : Mme Julie Samson

Détentrice d’un baccalauréat en génie forestier et d’une maîtrise en écologie et pédologie forestières de l’Université Laval, Mme Samson est, depuis août 2011, coordonnatrice aux consultations autochtones pour la Direction générale de l’évaluation environnementale du MDDELCC. Auparavant, elle a travaillé plusieurs années au Centre de recherche en biologie forestière de l’Université Laval, à titre de professionnelle de recherche puis, de 2002 à 2011, au Secteur Forêt du Ministère des Ressources naturelles, à diverses fonctions principalement liées aux affaires autochtones. Elle a été nommée membre du CCEK en mars 2013.

Nommés par le gouvernement du Québec : Mme Sylvie Létourneau

Biologiste de formation, Mme Létourneau détient un certificat en coopération internationale ainsi qu’une maîtrise en sciences de l’environnement. Elle possède plusieurs expériences de travail au Canada et à l’étranger. Elle a travaillé plusieurs années dans le domaine de l’évaluation environnementale au MDDELCC et occupe maintenant un poste au sein de la Direction de l’expertise en biodiversité de ce ministère. Elle a été nommée membre du CCEK en 2006.

Nommés par le gouvernement du Canada : Jean-Yves Savaria

Biologiste de formation, M. Savaria détient une maîtrise en océanographie de l’Université du Québec à Rimouski. Il cumule une quinzaine d’années d’expérience en gestion des ressources aquatiques. Depuis 2002, il a occupé différents mandats au sein de Pêches et Océans Canada en lien avec le rétablissement des espèces aquatiques en péril, les aires marines protégées, ainsi que la conservation et la protection de l’habitat du poisson. Il occupe depuis 2009, le poste de gestionnaire de division au sein du Programme de protection des pêches qui vise à assurer la productivité continue des pêches et a été nommée membre du CCEK en 2015.

Nommés par le gouvernement du Canada : Alexandre-Guy Côté

Alexandre-Guy Côté est diplômé de l’Université de Montréal en science politique et en journalisme. Depuis 2006, il est conseiller en affaires autochtones à la Direction générale régionale des régions de l’Atlantique et du Québec d’Environnement et Changement climatique Canada. Dans le cadre de ses fonctions, Alexandre-Guy participe activement à la mise en œuvre des aspects environnementaux des traités conclus avec les nations crie, inuite et naskapie dans le Nord du Québec. Il a été nommée membre du CCEK en décembre 2016.

Nommés par le gouvernement du Canada : Catherine Lapeyrie

Catherine Lapeyrie est détentrice d’un baccalauréat en administration des affaires spécialisé en gestion touristique de l’Université du Québec à Montréal et d’une maîtrise en développement international de l’Université Laval. Après plusieurs années à travailler en tourisme et, ensuite, en développement international à Affaires mondiales Canada, elle a travaillé à la direction générale de l’éducation d’Affaires Autochtones et du Nord Canada. Elle joue présentement un rôle clé dans la mise en œuvre de traités au Québec tels que la Convention de la Baie James et du Nord québécois, l’Accord sur les revendications territoriales des Inuit du Nunavik et l’Accord sur les revendications territoriales concernant la région marine d’Eeyou. Elle a été nommée membre du CCEK en juin 2017.

Secrétaire exécutif : Benjamin Patenaude

Depuis 2013 le poste de secrétaire exécutif du CCEK est occupé par M. Benjamin Patenaude. Détenteur d’un baccalauréat de l’Université McGill ainsi que d’une maîtrise en anthropologie de l’Université de Montréal, M. Patenaude a travaillé comme consultant pour l’Institut culturel Avataq et Parcs Nunavik avant de se joindre au CCEK.

Analyste en environnement : Nancy Dea

Mme Nancy Dea est titulaire d’un baccalauréat en sciences avec spécialisation en études environnementales. Mme Dea a aussi occupé le poste de secrétaire exécutive du CCEK d’octobre 2005 à janvier 2009 et de juillet à décembre 2011. Elle agit à titre de consultante en environnement et œuvre principalement à la réhabilitation de sites contaminés pour l’ARK. Elle travaille comme analyste en environnement à temps partiel pour le CCEK depuis 2012.